Pensez à personnaliser cette fonction pour améliorer votre référencement (à renseigner dans Informations > Métas tags par défaut)
Notre catalogue
Rechercher
Recherche par mot clé
Recherche par marques
Newsletter
Pour recevoir nos offres par e-mail inscrivez-vous à notre newsletter
» elalage
Exporter en pdf  Exporter en pdf


La taille raisonnée  Désouchage / éhouppage/broyage  Elagage

 

 

 

taille douce

 

La Taille Raisonnée ou Taille Douce


L’attachement aux règles de l’art, aux conduites de tailles intelligentes sont des principes d’arboriculture ornementale moderne, en opposition avec la taille dite « drastique ». La taille raisonnée s’immiscera dans le paysage Français au début des années 80 .

 

 

ehouppage

 


Désouchage / éhouppage / Broyage


Le dessouchage peut se faire de deux façons : Mécaniquement à l’aide d’une pelleteuse ou de traction animale. Chimiquement : on parle alors de dévitalisation qui vise à dévitaliser une souche d’arbre pour l’empêcher de produire des rejets. Une méthode courante consiste à percer des trous d’une dizaine de centimètres de profondeur à l’aide d’un gros foret, puis d’y déverser ... Lire la suite 

 

 

élagage


L’élagage ornemental :


L’élagage ornemental se pratique afin d’adapter un sujet à ses contraintes environnementales (route, habitation, ligne électrique, concurrence d’autre végétaux). Il n’a d’autre but que d’adapter le volume et d’orienter son esthétique générale. L’élagueur est aussi dans ce cas appelé arboriste grimpeur. La formation d’un arboriste grimpeur peut être vaste: Déplacement et exploration sur corde, tailles architecturées, démontage d’arbre, dendrobiologie, tenue mécanique des arbres (écorce incluse,…), détermination des champignons lignivores, haubanage.


Le manque de place et le choix de sujets à trop grand développement contraignent à des élagages réguliers afin de contenir le volume général de l’arbre: Ce sont des tailles architecturées.

On distingue deux principales tailles architecturées : la taille sur « têtes de chat », obtenues par des coupes répétées aux mêmes endroits, et la taille par prolongations, qui consiste à étirer les branches de l’arbre dans une direction. D’autre tailles architecturées existent, plus complexe à la mise en œuvre, tel que les tailles « topiaires », les « rideaux sur têtes de chat », ou d’inspiration japonaise comme les « niwakis ».

L’élagage consiste à orienter ou limiter le développement d’un arbre. On appelle généralement élagage l’arboriculture ornementale.

On distingue l’élagage sylvicole, l’élagage fruitier et l’élagage ornemental. L’élagage est aussi un processus biologique naturel d’abandon des branches, ou parfois d’une partie du houppier (descente de cime), afin d’optimiser les ressources et dépenses d’énergie de l’arbre.

 

 

 

L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site